Archives par étiquette : Archives

[Annonce] Journée d’études de la mention Sociologie Générale

À vos agendas !
Le mercredi 27 juin 2018 aura lieu la journée d’études des masterant-es de la mention Sociologie Générale.

La journée se déroulera en trois sessions de 1 heure, ayant pour thématique l’ethnographie, la santé et le numérique.

N’hésitez pas à consulter le programme détaillé ci-dessous, et à venir assister à la présentation des étudiant-es du Master !
(en salle 7, de 14h à 17h).

(une journée organisée par Marguertie Déon et Julian Posada, avec l’aide de Benoit Hachet, David Goteiner et Betina Boutroue).

Affiche JE Master Sociologie Générale 2018

pierrenocerino

Doctorant et ATER à l'EHESS

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

CR Journée « Faire une thèse en sociologie »

« Faire ou ne pas faire une thèse en sociologie, là est la question… »

Sauf que lorsque l’on a répondu « oui » à cette question, les soucis ne font que commencer ! Faire une thèse, certes. Mais comment ? Avec qui ? Dans quelles conditions ? Autant de questions qui peuvent donner le tournis, même chez les étudiant-es les plus motivé-es par l’expérience du doctorat.

C’est pour donner des pistes de réponses que la mention sociologie générale, sous l’impulsion de Benoît Hachet, a mis en place une demi-journée « Faire une thèse en sociologie », qui s’est déroulée le 22 mars 2018. Un compte-rendu a été réalisé par Bétina Boutroue, étudiante et représentante des M2 Sociologie générale : il est téléchargeable en cliquant sur le ce lien.

Programme de la journée « Faire une thèse » 22 mars 2018

Par ailleurs, plusieurs intervenant-es ont fourni les documents ayant servi de supports à leur intervention: vous pouvez les retrouver ci-dessous. Merci à elles/eux pour leurs documents, ainsi qu’à l’ensemble des participant-es pour leur disponibilité au cours de cette journée.

pierrenocerino

Doctorant et ATER à l'EHESS

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Logo de la revue Sociologie du Travail

[Brève] Prix du jeune auteur de la revue Sociologie du travail

Chaque année (ou presque), la revue Sociologie du travail récompense trois jeunes auteur-rices pour leur proposition d’article scientifique. L’objectif est de mettre en avant le travail de ces  chercheur-ses, tout en incitant les participant-es à se confronter aux règles de l’évaluation par les pairs. Notons qu’au-delà de la diffusion accordée à ces papiers, le prix intègre également une rétribution financière.

Ce prix du jeune auteur de la revue Sociologie du travail est donc une belle opportunité de publication pour les jeunes sociologues. Plus encore : en explorant les différents articles primés, il est possible de découvrir et de s’inspirer de différentes manières de (bien) écrire la sociologie.

Parmi les trois lauréat-es de l’année 2017, deux font/ont fait partie de l’équipe pédagogique du Master. Félicitations à Romain Juston (Post-doctorant au CSO, et ex-Ater à l’EHESS) et Corentin Durand (Doctorant et Ater à l’EHESS) pour leurs prix !

Les trois textes primés seront disponibles dans Sociologie du travail (vol. 60, n°3), à paraître dans l’été 2018.

(Source, avec le synopsis des trois articles).

pierrenocerino

Doctorant et ATER à l'EHESS

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Edition 2016 de la journée d’étude des étudiant.e.s. du Master de sociologie générale de l’EHESS

Les étudiant.e.s du master de sociologie organisent le lundi 30 mai 2016 une journée d’étude pour laquelle 11 étudiant-e-s présenteront leurs travaux de recherches. Tous les étudiant.e.s des masters de sociologie y sont bienvenu.e.s. Accueil et petit-déjeuner à 8h30, pot de fin de journée à 18h en Salle des Lombards.

Pour la troisième année, les étudiant.e.s du Master de Sociologie organisent une journée consacrée à leurs recherches. Avant de rendre le manuscrit de leurs mémoires et de travailler sa présentation, cette journée sera l’occasion de revenir sur leur travail de master.

Préparée par les représentant.e.s des étudiant.e.s du master, cette journée a pour but de permettre aux étudiant.e.s d’échanger à propos des résultats obtenus, des analyses produites et des méthodes mises en œuvre avec des enseignant.e.s chercheur.se.s.

Cet événement sera une opportunité pour les étudiant.e.s de parler librement de leur travail en faisant part des doutes ou des hésitations qu’ils ou elles peuvent rencontrer : cette journée doit aussi leur permettre de travailler la présentation de leur recherche et de recueillir des critiques auprès d’un public varié. Les conseils des enseignant.e.s chercheur.se.s n’étant pas les directeur.ice.s de recherche des étudiant.e.s ouvriront de nouvelles perspectives sur leurs enquêtes. Les retours ainsi obtenus permettront de renforcer ou de prolonger les analyses, à un moment où certains mémoires sont encore en chantier.

L’épreuve initiatique, que constitue la présentation d’une recherche scientifique, est très formatrice car les étudiant.e.s disposeront de 15 minutes pour présenter leur recherche. En amont, ils auront fait circuler un document d’une dizaine de pages qui sera transmis aux discutant.e.s concerné.e.s, qui pourront alors y puiser leurs premiers éléments de discussions. La préparation de ces différents supports s’avère parfois compliquée car il faut opérer un choix entre ce qui est primordial et secondaire, ainsi que sur la manière de le dire et d’organiser son oral. Elle peut ainsi représenter un moment de clarification et de sélection important.

En soi, la participation à cette journée représente aussi un premier investissement dans le monde de la recherche et une première approche de son fonctionnement : il s’agit ici de faire l’expérience du cycle de recherche, de production de savoir, de restitution et de discussion  par le biais des évènements que sont les colloques et les journées d’études.

L’organisation de cette journée relève également d’un apprentissage du métier de la recherche. Ici, des choix scientifiques ont été faits. Comme l’année passée, les représentant.e.s des étudiant.e.s ont pris le parti de ne pas centrer la journée sur un thème, mais de diversifier les sujets abordés, les approches, les méthodes et les analyses afin d’élargir l’éventail de pratiques sociologiques dont il sera question. Il a suffi de se reposer sur les nombreuses propositions des étudiants volontaires pour organiser une journée à plusieurs facettes, avec différents groupes et approches. C’est suite à l’élaboration de ces différents pôles que des enseignant.e.s chercheur.se.s aux thèmes de recherches divers ont pu être réunis, permettant là aussi de proposer des retours à la fois experts et généralistes. Les étudiant.e.s présent.e.s dans le public pourront alors nourrir leur recherche à la lumière des différents travaux exposés.

Au total, onze interventions de 15 à 20 minutes chacune seront réparties dans cinq pôles. D’une durée moyenne de 1h40, chaque pôle donnera lieu à une discussion animée par deux discutant.e.s et sera suivi d’un temps d’échange avec l’auditoire. N’hésitez donc pas à y venir nombreux pour échanger après chaque session, et lors du pot convivial qui suivra !

En espérant vous y voir, vous trouverez ci-dessous le Programme complet de la journée

JOURNEE SCIENTIFIQUE DES ETUDIANT.E.S DU MASTER DE SOCIOLOGIE DE L’EHESS

Le 30 mai 2016 de 9h à 18h dans la Salle des lombards.

96, Boulevard Raspail, 75006 Paris, France.

Métros: Notre-Dame des Champs (L 12), Saint-Placide (L 4).

 

9 h – 12 h 45

Savoir et pratiques économiques [9h – 10 h 50]

~ Le savoir économique des étudiant.e.s d’HEC (Laura Oliveira)
~ Trouver les bons patients : un dispositif d’appariement humanitaire. (Evan Fischer)
~ Le rapport aux impôts des expatriés et français travaillant à l’étranger. (Rémy Pourquier)

Discutants : Alexandra Bidet et Eve Chiapello

Mobilisations, processus et exclusions [11h – 12h45]

~ Mouvement social contestataire des catholiques en Corée du Sud. (Minju Song)
~ L’institutionnalisation d’un programme d’éducation pour adulte en difficultés à Rio. (Elis de Aquino)
~ Questionnements méthodologiques autour de l’organisation d’une restitution publique – L’expérience de démocratie participative locale à Saillans (Prune Missoffe)

Discutants : Julian Mischi et Isabelle Thireau

 

14 h  – 18 h

Assistance et Secours [14h – 15h50]

~ Le militantisme catholique de solidarité internationale (Caterina Bandini)
~ La conception de l’assistance aux sans-abris à travers la carrière morale des bénévoles. (Erwin Flaureau)
~ Légitimer un idéal de vertu dans l’assistance à autrui sur les lieux publics en Chine contemporaine. (Chayma Boda)

Discutants : Erwan Le Mener et Carole Gayet-Viaud

Média et Littérature [16h – 17h30]

~ Quand le travail ne veut pas se dire dans les univers artistiques : l’observation ethnographique au service de l’objectivation. (Lilas Bass)
~ Une analyse comparative des médias Brésilien et Français et le Modèle de propagande. (Waldir Lisboa Rocha)

Discutants : Françoise Daucé et Cyril Lemieux

Romain Juston Morival

Maître de conférences en sociologie à l'Université de Rouen Normandie (Laboratoire DySoLab-IRIHS) et chercheur affilié au Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET / Cnam)

More Posts

Follow Me:
Twitter