Bourdieu et Goffman : une complicité structurale

La conférence zoom par Gisèle Sapiro (EHESS, CNRS) donnée dans le cadre du Seminar International “100 ans d’Erving Goffman”.

La présentation s’inscrit dans un cycle de conférences autour de l’héritage de l’un des plus grands sociologues du XXe siècle, organisé par l’Institut de philosophie et des sciences humaines de l’Université d’État de Campinas de Brésil (IFCH UNICAMP).

La conférence est discutée par Carlos Benedito Martin (président de la Société Brésilienne de Sociologie)

"L'oeuvre d'Erving Goffman représente le produit le plus accompli d'une des manières les plus originales et le plus rares de pratiquer la sociologie : celle qui consiste à regarder de près, et longuement, la réalité sociale, à mettre la blouse blanche du médecin pour pénétrer dans l'asyle psychiatrique et se placer ainsi au lieu même de cette infinité d'interactions infinitésimales - dont l'intégration fait la vie sociale"

(Pierre Bourdieu, "Le découvreur de l'infiniment petit", Le Monde, 4.12.1982)


Citer ce billet
L'équipe pédagogique (2023, 5 janvier). Bourdieu et Goffman : une complicité structurale. LE CARNET DES ETUDIANT.E.S DU MASTER SOCIOLOGIE DE L'EHESS. Consulté le 29 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/raby

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.