FAQ sur le Grand équipement documentaire (GED) : Guide pratique pour les étudiant.e.s

Image ©Sergio Grazia

Bibliothèque de recherche en sciences humaines et sociales, le Grand équipement documentaire (GED) a ouvert ses portes aux chercheuses et chercheurs, étudiantes et étudiants du Campus Condorcet en novembre 2021 et continue son ouverture progressive à l’ensemble du public académique. Conçu en tant que « hub » transdisciplinaire, le GED représente un espace partagé et dynamique pour la recherche en sciences humaines et sociales, favorisant la création des liens entre les unités de recherche différentes et les projets communs. Disposant d’une collection impressionnante comptant près d’un million de documents, notamment des livres, des revues, mais aussi des fonds d’archives scientifiques et des documents audio-visuels, le GED est un outil avantageux voire indispensable pour le bon déroulement de nos projets de recherche, que l’on soit enseignant.e chercheur.e. établi.e.s ou masterant.e.

Nous avons échangé avec les responsables des collections du GED pour comprendre quels sont les dispositifs mis en place par cette bibliothèque afin de rendre accessible leurs fonds à un public universitaire et de comprendre ce qu’ils peuvent apporter à une recherche en sociologie. Nous tenons à remercier Anna Filatova et Baptiste Billaud pour leurs contributions à ce « guide pratique », qui sera utile, nous l’espérons, aux masterant.e.s dans leurs futures recherches.

*** 

Comment faire mon inscription me permettant d’avoir accès aux documents et aux services numériques du GED  ?

Les étudiants en masters de l’EHESS sont automatiquement inscrits au GED grâce au référentiel d’identité du Campus Condorcet et peuvent directement avoir accès à leur compte lecteur, depuis le catalogue, avec leurs identifiants institutionnels (adresse mail et mot de passe « ehess »). Le badge pour accéder aux étages du GED et à la documentation papier est à demander à l’accueil du GED.

Comment s’organise l’espace de recherche thématique intitulé « Espaces, populations, sociétés » (sociologie, anthropologie, etc.) ? Est-ce que les documents relevant de cette catégorie sont disponibles en accès direct dans les espaces de consultation ?

Le territoire Espaces, populations, sociétés (territoire D) s’est constitué essentiellement des collections des bibliothèques de l’Institut national d’études démographiques (INED) et de la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH). Selon le plan de classement du GED, le territoire D – Espaces, populations, sociétés – se compose des Corpus (c’est une liste définie d’auteurs, leurs œuvres suivies des études sur celles-ci) et des dominantes : D1 Démographie, D2 Sociologie et Anthropologie, D3 Sciences politiques, juridiques et économiques, D4 Espaces et environnements. Les documents sont disponibles en libre-accès du GED (1er  étage) ou dans les magasins distants (le déménagement des collections est toujours en cours). Par ailleurs, comme c’est le cas pour d’autres territoires, il existe des collections numériques. Celles-ci sont accessibles par le biais du catalogue après authentification.

Quelles autres collections documentaires du GED pourront m’être utiles pour mon travail de recherche en sociologie  ?

De façon générale, pour réussir sa recherche bibliographique en sociologie, il faut interroger le catalogue du GED. Les documents en sociologie sont présents dans tous les territoires thématiques du GED, par exemple, la sociologie des sciences en territoire A – Connaissances et savoirs, l’histoire sociale en territoire B – Histoire, la sociologie des religions en territoire C – Textes, sens, création. En outre, on trouve des documents en sociologie dans les territoires « aires culturelles » : E – Afrique, F – Amériques, G – Asie et H – Eurasie.

Est-il possible d’emprunter des livres ou la consultation se fait uniquement sur place ?

Dans la majorité, les livres sont empruntables (sauf thèses, documents de la réserve…). Pour les masterant.e.s, la durée de prêt initial est de 30 jours. Il est possible d’emprunter 20 documents maximum.

Quelles formations proposées par l’équipe du GED pourraient m’aider pour affiner mes recherches documentaires  ?

Le service de formation du GED dispense des différentes formations relatives aux ressources du GED, à la recherche bibliographique et à ses outils. Pour connaître les dates des prochaines séances de formation : formations.ged@campus-condorcet.fr

La collection des sources primaires conservées au sein du GED est particulièrement riche : elle regroupe les archives de près de 300 personnalités et de 82 centres et unités de recherche en sciences humaines et sociales. Les archives en sociologie occupent une place importante au sein de cet ensemble documentaire. Pouvez-vous caractériser ces fonds d’archives ?

Les fonds d’archives de sociologie proviennent dans l’essentiel du service des archives de l’EHESS. La principale exception est le fonds Pierre Bourdieu qui a été déposé par l’EPHE après avoir été conservé au Collège de France. Les archives de personnalités sont très variées dans leur contenu. On peut y trouver de la correspondance privée ou de travail, des documents relatifs à la jeunesse et aux études du chercheur, des documents administratifs liés à leur parcours universitaire ou à des responsabilités administratives, des manuscrits d’articles ou d’ouvrages, des revues de presse ainsi qu’une documentation (parfois très abondante) collectée au fil d’enquêtes et de travaux de recherche.

Les archives de centre comprennent en général tout ce qui a trait à la gestion du laboratoire (réunions, comptabilité…), à ses relations avec les instances universitaires, à l’organisation de séminaires, de colloques et de programmes de recherche collectifs, parfois aussi à la publication de revues. Mais l’appellation « archives de centre » peut être aussi trompeuse et comprendre des archives personnelles de chercheurs dont les papiers sont restés dans leurs bureaux.

Comment s’est faite la collecte et le classement de ces documents et quelle est leur provenance ?

Il y a deux cas de figure pour la collecte d’archives. Certains fonds proviennent des bureaux des laboratoires de recherche. Les archives de chercheurs nous sont souvent données par les chercheurs eux-mêmes lorsqu’ils sont à la retraite, ou par leurs ayant-droits à leur décès, et ces documents proviennent alors de leur domicile. Dans le cas de don d’archives personnelles, une convention peut être signée indiquant des règles particulières de communication des documents, tandis que les archives de laboratoire sont considérées comme des archives publiques pour lesquelles la législation commune s’applique. Les fonds d’archives du GED proviennent pour l’essentiel des locaux de l’EHESS, de l’INED et de l’EPHE, de divers dons de chercheurs ainsi que de fonds thématiques rassemblés par des unités telles que l’IHTP et le Centre d’histoire sociale.

Le classement d’un fonds est une opération qui peut être plus ou moins chronophage selon la volumétrie du fonds et l’état de « vrac » dans lequel il a été collecté. Elle s’effectue en commençant par un récolement du fonds (inventaire précis des dossiers et documents dans l’ordre dans lequel on les trouve) à la suite duquel les dossiers sont ré-organisés, rassemblés et numérotés selon un plan de classement qui doit suivre une logique propre au fonds (les grandes étapes de la carrière de la personnalité par exemple, ou ses principales fonctions). Les fonds d’archives du GED sont encore peu nombreux (environ 15 %) à avoir fait l’objet d’un classement définitif.

Comment rechercher un document d’archive sur la base de données et le trouver ensuite au GED ?

Les instruments de recherche des archives du GED publiés sur la plate-forme Calames  et sont organisés selon un plan de classement par type de fonds (chercheurs, centres, personnalités…) puis par ordre alphabétique. Pour chaque fonds, une partie introductive présente les informations générales sur le producteur du fonds, son contenu, le contexte de collecte et d’éventuelles règles de communication. On peut ensuite naviguer dans le plan de classement du fonds en dépliant les onglets.

Comment puis-je consulter un fonds d’archives qui n’est pas encore répertorié ?

Les fonds non répertoriés sur Calames sont ceux qui n’ont pas encore fait l’objet de classement détaillé et définitif. La procédure de consultation est la même que pour les fonds répertoriés mais nous n’en faisons simplement pas de publicité afin de limiter la communication de fonds dont le contenu est moins bien connu.

Pour combien de temps puis-je réserver les documents ?

Les documents ne sont pas réservés à proprement parler : il n’y a pas de durée limitée pour leur consultation tant que cela n’empiète pas sur l’accès du fonds à d’autres lecteurs. Les lecteurs peuvent revenir autant de fois qu’ils le souhaitent pour travailler sur des documents, bien évidemment s’ils préviennent et reprennent rendez-vous avec le service des archives.

Y a-t-il une bonne façon de faire pour consulter un fonds d’archives ? Y a-t-il un.e référent.e dans la salle de lecture qui pourrait m’aider dans mes recherches ?

Il est nécessaire de contacter en amont de sa venue le service des archives du GED (archives.ged@campus-condorcet.fr) pour prendre rendez-vous, en communiquant la cote ou les cotes des documents que l’on souhaite consulter. Un agent est systématiquement présent dans la salle de consultation des archives pour assister les lecteurs, secondé par le service des archives si besoin.

Combien y a-t-il d’effectifs qui travaillent actuellement au GED ?

Il est prévu à la cible d’avoir 106 emplois temps plein au GED ainsi que des emplois étudiants. En ce moment, l’effectif est fluctuant. Nous espérons atteindre la cible des 106 emploi temps plein d’ici fin 2023.

Existe-il une possibilité de faire un stage au sein du GED pour les étudiant.e.s ?

Comme beaucoup d’institutions d’enseignement supérieur et de recherche, le GED accueille régulièrement des stagiaires. Ceux-ci sont issus de formations dédiées aux métiers du livre, du patrimoine, des archives ou des humanités numériques. Contact : services.ged@campus-condorcet.fr

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.