enquête ouscipo (2014-2015): Une île dans la ville

Enquête collective à L’Ile-Saint-Denis

En 2014-2015 a eu lieu un séminaire d’initiation à la recherche en sociologie, à destination des étudiants de première année du Master « Sociologie générale ».

 Corentin Durand, doctorant contractuel à l’EHESS
Romain Juston, doctorant contractuel à l’UVSQ
Quentin Ravelli, chargé de recherche au CNRS

L’Ile-Saint-Denis est une commune de la Seine-Saint-Denis de 7000 habitants, située sur une île fluviale de la Seine. Marquée par la désindustrialisation et le chômage de masse, cette commune bénéficie aujourd’hui d’un réseau associatif et solidaire dense, tourné vers la construction de nouveaux modes de production, de consommation et de vivre-ensemble. Initiation pratique et réflexive à la recherche en sociologie, l’enquête sera l’occasion d’interroger différents aspects de ces nouveaux modes de vie sous contrainte, en dialogue avec les acteurs de ce territoire.

L’enquête peut accueillir entre 15 et 20 participants (en priorité des étudiants inscrits en M1 « Sociologie générale »). Encadrés par les enseignants, des groupes définiront leur objet de recherche et les méthodes appropriées pour l’étudier (observation participante, entretien, analyse de contenu, statistiques, etc.). La collecte des données se fera sur une semaine complète (semaine du 8 au 13 décembre 2014). Deux séances de trois heures auront lieu en amont pour définir les thématiques et les modalités de l’enquête. Deux séances seront organisées après la semaine de terrain pour travailler sur l’analyse du matériau récolté et de préparer la restitution. A l’exception de la première, chaque séance donnera lieu à une présentation des groupes et devra être préparée en coordination avec l’un des encadrants.

Initiée dans le cadre de l’Ouvroir de sciences sociales potentielles (Ouscipo) de l’EHESS, cette enquête sera réalisée en partenariat avec plusieurs associations et structures basées à l’Ile-Saint-Denis. En mettant à distance le modèle de l’expertise, nous tenterons de réfléchir à la manière dont sciences sociales et acteurs de terrain peuvent co-construire des projets de recherche alliant pertinence sociale et intérêt scientifique. Pour cela, les thématiques de recherche seront définies lors d’une séance rassemblant étudiants et acteurs de terrain. Certains groupes pourront également réaliser tout ou partie de leur terrain au sein de certaines de ces structures.  Enfin, une séance de restitution sera organisée en fin d’année afin de discuter des observations et des résultats avec les associations et les structures partenaires.

Une premier bilan de l’enquête disponible est disponible ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.