Enquête Ouscipo (2019-2020) Les Cinq Toits

  • Liora Israël, directrice d’études à l’EHESS
  • Gwénaëlle Mainsant, chargée de recherche au CNRS
  • Quentin Ravelli, chargé de recherche au CNRS
  • Louise Tassin, ATER à l’EHESS

Menée dans le cadre de l’Ouvroir de sciences sociales potentielles de l’EHESS (ouscipo.ehess.fr), cette enquête sera réalisée en partenariat avec Aurore, association de lutte contre la précarité et l’exclusion qui met en œuvre des formes innovantes d’hébergement d’urgence (http://aurore.asso.fr). À travers cette enquête, nous tenterons de réfléchir à la manière dont sciences sociales et acteurs de terrain peuvent, sans céder à la logique de l’expertise, co-construire des projets de recherche alliant pertinence sociale et intérêt scientifique.

L’enquête portera sur un « tiers-lieu » accueillant des personnes sans abri – familles orientées par le Samu social, demandeurs d’asile et réfugiés statutaires – dans une ancienne caserne de gendarmerie installée au cœur du 16èmearrondissement : Les Cinq Toits. Porté par l’association Aurore, ce lieu imaginé sur le modèle des Grands Voisinsa vocation à favoriser la rencontre de publics mixtes en proposant différentes activités : espace de restauration solidaire, recyclerie, projets associatifs et entrepreneuriaux, événements culturels, etc. Ce terrain ouvre de nombreuses pistes de recherche autour des transformations contemporaines de l’action sociale : insertion et réception du dispositif dans le quartier, co-construction des activités avec les personnes hébergées, recompositions du travail social en contexte « ouvert », mixité des activités entrepreneuriales et sociales, etc.

L’enquête peut accueillir vingt-quatre participant-e-s qui seront réparti-e-s en quatre groupes. Elle permettra aux étudiant-e-s de se familiariser avec les méthodes classiques de l’ethnographie : observations, entretiens et analyse de contenu. Les premières séances seront consacrées à la définition de la problématique et à la préparation de l’enquête. Le terrain aura lieu pendant trois semaines au cours du mois de décembre. Les séances suivantes porteront sur l’analyse des données, l’élaboration du plan, l’écriture académique et la restitution des résultats auprès du partenaire de l’enquête.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.