Archives par mot-clé : thèse

Appel à candidatures : Convention CIFRE Ville de Paris

Dans le cadre d’une convention CIFRE-CRAPS/Ville de Paris-Direction de la jeunesse et des sports

Sujet de thèse : Étude sur la jeunesse à Paris (Évaluation et prospective de l’action publique)

Cadre général

La jeunesse se caractérise par des réalités sociologiques et psychologiques spécifiques : rallongement de l’entrée dans la vie active, difficulté d’accès au logement, construction identitaire. Pour autant elle ne peut être réduite à une catégorie de population homogène. Elle

sous- entend une réalité d’âge et sociale diverse et recouvre des parcours de vie multiples. La diversité des profils de jeunes est particulièrement prégnante à Paris, ville de résidence et d’usage à l’échelle métropolitaine, voir au-delà.

Paris est une ville qui permet aux jeunes de bénéficier d’une offre privée et de services publics riches. Mais les jeunes y sont, également, confrontés à la difficulté d’accès à l’autonomie et voir pour certains à celle de se repérer ou à trouver une offre en adéquation avec leur aspirations et leur moyens financiers.

L’effort de la collectivité en direction des jeunes implique un nombre important de directions, toutes visent l’épanouissement des jeunes à travers des politiques axées sur l’éducation, le soutien à la famille, aux étudiants, l’accompagnement social et professionnel, la citoyenneté, les loisirs et la culture.

Plus spécifiquement, la Sous- Direction de la Jeunesse s’est engagée à restructurer les  dispositifs jeunesse. En lien avec le secrétariat général, elle est à l’origine d’un audit de la politique jeunesse dont les conclusions font émerger la nécessité de coordonner les politiques jeunesses de notre collectivité afin de les inscrire dans une politique globale. Les priorités de cette politique porte sur les enjeux de l’emploi, du logement et de la santé. Il apparaît, également, important de décliner la mise en œuvre de cette politique à l’échelle des arrondissements. Dans cette perspective de définition d’une politique globale et d’accompagnement de sa déclinaison au niveau territoriale, une Mission Jeunesse, rattachée à la Sous- Direction de la Jeunesse, a été crée.

La responsable de la dite mission pilote les objectifs de départ suivant :

• La coordination et l’animation d’un réseau d’interlocuteurs jeunesse au niveau des directions de la ville et de leurs services concernés ; la formalisation du partenariat extérieur

• L’accompagnement de la mise en œuvre de réseaux jeunesses au niveau local.

• La mise en place d’un observatoire de la jeunesse, instance de centralisation des données sur la jeunesse, de réflexion et d’aide à la décision qui comprendra un volet évaluation de la « Politique Jeunesse Parisienne »

Cadre spécifique

Concernant plus spécifiquement le pôle observatoire de la mission jeunesse, une étude sur la jeunesse à Paris sera conduite sur l’année 2012 en lien avec un opérateur ayant compétence en la matière.

L’étude portera sur :

• les données démographiques des pré- adolescents aux jeunes adultes, les 11 ans à 30 ans.

• Les phénomènes de mobilité : le jeune ayant grandi et vivant à Paris, le jeune venu vivre à

Paris pour étudier ou travailler, Le jeune usager de Paris, le jeune migrant international

• Les jeunes et son quotidien mode de vie et pratiques

• Le statut des jeunes : actifs, scolarisé, étudiants…

• L’emploi et la formation : type d’emploi, secteur d’activités, type de formation…

• Les pratiques et les usages de la Ville

• L’engagement, la participation à la vie citoyenne

• Les processus d’autonomie : niveau d’indépendance par rapport aux parents…

• L’offre publique : notamment de la collectivité parisienne

Cette étude sur les populations jeunes revêt une dimension d’aide à la décision sur:

• les orientations de la politique jeunesse parisienne et la mise en place d’une action publique cohérente et en adéquation avec les besoins réels du ou des publics jeunes

• le choix des indicateurs pour la mise en place d’un tableau de bord de suivi de la politique jeunesse

• d’un référentiel pour l’évaluation de la politique jeunesse

Mission du (de la) doctorant(e) CIFRE-CRAPS

L’évaluation sera, dans un premier temps, ex ante (prospective de la faisabilité et de l’impact de la politique envisagée) et, dans un 2e temps, ex post (tirer les conclusions de la politique engagée).

L’évaluation du programme d’actions du projet jeunesse de la Ville de Paris portera sur plusieurs dimensions :

• la mesure de la cohérence globale du projet, la pertinence par rapport aux problématiques sociales : l’efficacité, l’efficience, l’effectivité, l’impact des actions

• l’analyse de ces mesures préparant l’aide à la décision pour les nouvelles orientations

Le CIFRE décomposera son temps à 50% au sein de la collectivité Parisienne et 50% au sein de son laboratoire.

Il travaillera sous la responsabilité et en étroite collaboration avec Ghania FAHLOUN, responsable de la Mission Jeunesse, rattachée à la Sous- direction de la jeunesse de la Ville de Paris. Ghania FAHLOUN assurera la fonction de référent technique au sein de la collectivité parisienne.

Son travail, dans le cadre de ses missions dans la collectivité Parisienne, contribuera aux phases I et II de l’évaluation :

• la construction du référentiel d’évaluation

• la formulation des conclusions et la rédaction du rapport final d’évaluation

Il sera en charge de façon plus pro- active sur la phase II de l’évaluation :

• l’élaboration des outils (questionnaires, guides d’entretien, grille d’analyse) pour la collecte et l’analyse des données relatives à l’évaluation, la collecte et l’analyse de ces dernières

La collecte et l’analyse des informations doivent produire des connaissances basées sur des méthodes quantitatives et qualitatives :

• indicateurs et questions quantitatifs : indicateurs de contexte, financiers, d’impacts…

• approches qualitatives : études de cas, mesures de satisfactions

Le candidat à une convention CIFRE-CRAPS apportera ses compétences dans la définition d’études plus générales sur la jeunesse au regard des conclusions de l’évaluation. Il sera force de proposition pour finaliser le projet dans une perspective de continuité active.

Le (la) candidat(e)

Le candidat aura une formation en sciences politiques et/ou sciences sociales et portera un intérêt certain aux outils statistiques et à l’analyse des données chiffrées.

Le candidat sera accompagné par la Mission Jeunesse dans l’élaboration de son projet de thèse. Les trois partenaires (candidat, laboratoire et la collectivité) participeront à des réunions de travail communes préalables à l’envoi du dossier de candidature, pour instruction et avis, à l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie.

Contacts

Ghania FAHLOUN – Responsable de la mission jeunesse – Direction de la Jeunesse et des Sports – Sous direction de la Jeunesse, 50, avenue de Daumesnil – 75012 Paris – Bureau 807 – Tél. 01 53 17 34 63

Isabelle CUSSONNEAU – Chargée du dispositif CIFRE – Direction du Développement Économique, de l’Emploi et de l’Enseignement Supérieur – 55, rue de Lyon – 75012 Paris – Tél. 01 56 95 21 08

Calendrier pour l’attribution des contrats doctoraux

14 juin 2011 : dernier délai pour la déclaration de candidature signée par le directeur

Jury du 4 juillet 2011 : choix d’un troisième rapporteur

22 août 2011 : dépôt des dossiers complets

– 4 exemplaires du mémoire : 2 pour le directeurs, 2 au secrétariat et 1 pdf  à Ch Garcia

– vérification et dépôt des dernières validations

– 4 exemplaires du projet de thèse (10 pages), 2 pour le directeur, 2 au secrétariat et 1 pdf à Ch Garcia

– 4 exemplaires du résumé du projet de thèse (1 page),  2 pour le directeur, 2 au secrétarait et 1 pdf à ch Garcia

– 1 CV

Du 24 août au 5 septembre 2011 : soutenances

5 septembre 14h dépôt de la feuille d’examen

5 septembre 16h jury (seuls les candidats ayant une mention très bien peuvent être audités)

6 et 7 septembre : auditions

7 septembre : jury et transmission des résultats à l’école doctorale

9 septembre : jury de l’école doctorale qui publie la liste des contrats attribués par l’EHESS

Aide à la mobilité de l’Institut des Amériques


Date limite de dépôt des candidatures : 15 avril 2011.

Type d’aide : Aide à la mobilité des doctorants pour recherches.


Public visé : Doctorants.


Organisme octroyant l’aide : Institut des Amériques – Pôle nord-est.


Conditions d’éligibilité :

– Être inscrit en 2e année de thèse ou plus dans un établissement membre de l’IdA Pôle Nord-Est.

– Ne pas avoir déjà bénéficié de l’aide de l’IdA ou du Pôle Nord-Est de l’IdA lors d’une mobilité antérieure.

– Ne pas avoir fait de demande d’aide de l’IdA au niveau national pour la même mobilité.


Critères d’attribution :

– Mobilité pour recherches exclusivement : les participations à colloques ne sont pas éligibles.

– Lien fort entre la recherche programmée lors de la mobilité et le travail de thèse.


Composition du dossier :

– Fiche de renseignements

– CV

– Projet de thèse (1p. max.)

– Programme de recherche détaillé pour le séjour envisagé (localisations, dates, durée et emploi du temps)

– Budget prévisionnel

– Lettre de recommandation du directeur de thèse


Calendrier: programme concernant des mobilités entre le 1er juillet et le 31 décembre 2011.

– 15 avril 2011: date-limite d’envoi des demandes par courrier électronique à Hélène Aji, professeur de littérature nord-américaine, Université Paris Ouest Nanterre, déléguée du Pôle Nord-est de l’IdA (Helene.aji@u-paris10.fr)

– 15 mai 2011: réponse aux demandes

Plus d’informations : Hélène Aji Helene.aji@u-paris10.fr